Comment se déroulent l’examen de prostate et son utilité ?

L’examen de la prostate peut déceler le cancer de prostate de plus, certains ne se sentent pas à l’aise avec le toucher rectal. Pour cela, est-il nécessaire de tout savoir sur l’examen ? Comment se préparer pour subir ce test même si son utilité vous aidera à passer le toucher rectal sans malaise.

Toucher rectal : déroulement du test

Le proctologue ou le gynécologue ou simplement le médecin généraliste sont habiletés à vous faire passer ce test. L’examen du dépistage cancer prostate ne dure généralement que quelques minutes. Les positions apparaissent diverses, mais pour cet examen, mais vous opterez pour celui de votre choix. La position souvent adoptée est celle où vous vous penchez le dos tourné au médecin sur la table d’opération. Parfois, le patient reste accroupi sur la table pour laisser une ouverture pour l’examen ou lève les pieds en étrier. En effet, il introduit un doigt ganté et déjà lubrifié dans votre anus et sonde la prostate par un toucher. Il exerce une pression forte sur la prostate, ce qui peut donner envie d’uriner chez les hommes. En revanche, les gênes occasionnées lors des touchers rectaux sont souvent minimes sauf si le patient souffre d’hémorroïdes ou de fissures anales.

Toucher rectal : utilité

L’utilité du toucher rectal chez les femmes permet de vérifier la taille entre le rectum et le vagin, cela aussi est possible chez les hommes. Lorsque la taille est trop petite ou trop grande, cela recèle un problème à éclaircir. Une fois l’examen fait, la présence de sang dans les portions d’excréments peut cacher un cancer de côlon, ce qui prouve une fois de plus l’utilité du toucher rectal. Lorsque les selles sont troubles ou moins uniformes, le proctologue demandera un examen dont le résultat sortira dans 2 jours maximum. L’examen du toucher rectal est une routine et peut ouvrir la voie à d’autres examens comme : la coloscopie, la proctoscopie, la sigmoïdoscopie, ou la biopsie.