Comment traiter sa piscine sans produits chimiques ?

Garder sa piscine claire et propre n'est pas une tâche facile. Certaines personnes pour cela utilisent des produits chimiques. Cependant, ceux-ci peuvent avoir des conséquences néfastes pour la santé de l'homme et l'environnement. Comment procéder alors pour que l'eau de votre piscine reste limpide sans utiliser de produits chimiques ? Dans cet article, nous vous proposons quelques solutions écologiques efficaces pour résoudre votre problème.

Procéder par électrolyse

Ce procédé est un type de désinfection sûr pour votre piscine et respectueux de l'environnement. Il représente un nouveau concept de traitement des piscines et réduit les coûts de fonctionnement. Pour d’autres informations, vous trouverez plus de conseils ici. Ici, le sel est décomposé en chlore et en sodium, ce qui élimine les bactéries présentes dans l'eau. Ce sel est ajouté une seule fois dans la piscine à une concentration ne dépassant pas 6 grammes par litre.

Procéder avec l’utilisation de l’oxygène actif

L'oxygène actif est une alternative sans chlore qui désinfecte l'eau de votre piscine de manière écologique. Ses granulés agissent rapidement contre les bactéries, les virus et les champignons qui s'accumulent dans l'eau. Cela rend le bain plus agréable et plaisant. Ce type de désinfectant est inodore et particulièrement doux pour la peau et les yeux. Il ne dessèche pas les cheveux, est insipide et ne décolore pas les tissus des maillots de bain.

Procéder à l’utilisation d’un produit naturel tel que l’ozone

L'ozone est un désinfectant très efficace qui peut remplacer l'utilisation du chlore ou du brome dans les piscines. L'ozone est responsable de la décomposition de la formation de bioproduits tels que les chloramines ou les trihalométhanes, éliminant ainsi les problèmes respiratoires et les yeux rouges dans la piscine. En outre, l'ozone donne à l'eau de votre piscine plus de clarté et de luminosité. Sortez vos maillots de bain et tenez-vous prêt, dorénavant vous pouvez vous baigner sans risquer des allergies.