Les démarches à mener pour valider votre retraite

Après un certain nombre d’années de loyaux services rendus, que ce soit dans une entreprise publique ou privée, vous êtes appelé à faire valoir vos droits à la retraite. En effet, la retraite est une carrière qu’il faut préparer. Pour bénéficier de ce privilège, il existe certaines démarches que vous devez mener.

Envoyez une lettre de retraite

Le départ à la retraite est certes un droit pour tout travailleur. Mais ce droit ne s’obtient pas automatiquement lorsque vous aurez terminé vos années de services. Pour recevoir votre autorisation d’aller à la retraite, vous devez suivre une procédure bien détaillée sur ce site internet. La première des choses à faire est d’envoyer une lettre de retraite à votre employeur. Cette lettre doit respecter un délai de deux mois avant votre départ. L’objectif est de prévenir ce dernier pour qu’il commence déjà par prendre des dispositions afin d’éviter un vide après votre départ. C’est pour lui rappeler que vous vous approchez de la fin de votre séjour au sein de son entreprise pour qu’il anticipe sur le choix de votre remplaçant si votre poste s’avère stratégique. En réalité, la lettre de retraite n’est pas une exigence légale. Mais elle est devenue une tradition en respect de la convention collective.

A quel âge faut-il aller à la retraite ?

De façon générale, l’âge de votre départ à la retraite est déterminé en fonction de votre date de naissance. D’une part, l’âge légal fixé est de 62 ans. Ce qui voudra dire que même si vous purgez tous les trimestres exigés par la loi, une fois que vous n’avez pas encore atteint 62 ans, vous continuez toujours à servir. D’autre part, l’âge maximal fixé est de 67 ans. Ce cas de figure concerne ceux qui n’ont pas réussi à atteindre tous les trimestres qu’il faut avant l’âge de 62 ans. Cependant, le départ à la retraite n’est pas une obligation. Si vous vous sentez physiquement fort et mentalement au point, vous pouvez continuer à travailler si vous le voulez.