Prêt Immobilier : comment fonctionne l’assurance perte d’emploi ?

Encore appelée assurance chômage, l’assurance de perte d’emploi peut s’avérer très utile lors de la contraction d’un crédit immobilier. Du fait qu’elle comporte d’autres exclusions, elle peut vous aider à prendre en charge une partie du remboursement des mensualités de votre crédit pendant une durée déterminée à l’avance. Voici un récapitulatif qui vous éclairera sur le fonctionnement de la garantie de perte d’emploi ainsi que le nombre de temps dont elle est valable.

Comment fonctionne l’assurance perte d’emploi ?

La garantie de perte d’emploi est une assurance personnelle qui peut vous être proposée lors de la souscription à un prêt immobilier. Elle est très avantageuse en cas de risque de licenciement involontaire. Par conséquent, elle ne peut s’appliquer que dans le cadre d’un licenciement ouvrant droit aux allocations de pôle Emploi.

Donc, dans le cas d’un licenciement pour faute lourde, l’assurance de perte d’emploi ne sera d’aucune utilité. En plus, en cas de chômage partiel, de démission, ou de rupture conventionnelle de contrat, la garantie perte d’emploi ne pourra pas s’appliquer. Elle uniquement disponible pour les salariés en CDI.

Pour à plus d’informations sur les assurances, je vous invite à cliquer sur : sur ce site

Néanmoins, sous certaines conditions, un salarié en CDD peut souscrire à une assurance perte d’emploi. La garantie perte d’emploi peuvent couvrir tous les types de prêts immobiliers, par exemple le Prêt à taux Zéro ou un crédit à taux variable.

Il est capital de savoir que certains frais, liés directement au crédit ou à l’assurance, ne sont pas pris en charge dans le cadre de la garantie perte d’emploi. Par exemple les frais de notaire ou des frais de garantie.

Combien de temps est-elle valable ?

L’assurance perte d’emploi est globalement souscrite pour une période relativement courte allant de 1 à 4 ans. Elle est néanmoins renouvelable, le plus souvent par tacite reconduction. L’assurance perte d’emploi prend pour charge une partie de vos mensualités de crédit pour une durée de 36 à 48 mois répartie sur toute la longueur de votre contrat.