Tout savoir sur le burn-in

L’apparition de l’effet burn-in sur vos écrans OLED ou vos téléviseurs LCD vous a peut-être surpris à un moment donné. C’est l’apparition redoutée de tâches sur l’écran lorsque vous changez de chaîne et que vous voyez encore des vestiges du précédent programme sur l’écran. L’article suivant vous aidera à démystifier le sujet.

Qu’appelle-t-on burn-in ?

Aussi connu sous le nom de marquage de l’écran, l’effet burn-in est un vieil ennemi des téléviseurs comme le LCD et même des modèles plus récents qui sont dotés des technologies AMOLED et OLED. Même les téléphones portables connaissent ce problème. Surtout les modèles de Samsung et de Motorola. Sur les écrans OLED, l’effet le burn-in est dû à l’affichage continu d’images pendant une très longue période. Ceci entraîne l'usure des diodes organiques de l’écran de ces appareils et à terme leur effritement progressif. Pour plus d'infos, lisez l’article. Il peut être confondu avec la persistance de l’image. Qui a la même origine et les mêmes conséquences, mais qui disparaît peu de temps après. Généralement la brûlure de l’écran elle-même ne disparaît pas. Elle se poursuit pendant toute la durée de vie du produit. Dans les téléphones mobiles, il est souvent constaté que les boutons de navigation virtuels comme le retour, le menu des onglets ouverts et l’accueil sont beaucoup plus touchés. Parce qu’ils sont actifs dans la majorité du temps dans l’utilisation d’un smartphone. Ce problème survient à cause de l’exposition au soleil.

Les raisons de l’apparition du burn-in sur les écrans OLED

L’explication principale tient à la technologie OLED. Le fonctionnement de cette technologie est basé sur le système qui produit sa propre lumière à partir du matériau émetteur. Il s’agit de la LED dite organique. Il est le plus sujet par rapport à la technologie QLED dont les LED sont quantiques